YouTube vs les pharmaciens

YouTube pour des conseils?

Le système de santé souffre. De tout bord tout côté, les professionnels de la santé font face à plus de travail, et moins de ressources (sauf peut-être les médecins spécialistes, dont les augmentations à venir font beaucoup réagir).

Du côté des pharmacies?

C’est le même son de cloche. Le volume et le type de travail varie beaucoup d’une pharmacie à l’autre, mais la réalité est la même. De plus, lorsque les cliniques et les urgences débordent, c’est vers la pharmacie que les gens se tournent.

Cette crise est donc en train de devenir notre nouvelle réalité, et devant ce défi, il y a un besoin d’agir rapidement.

Pour ou contre la techno?

Certains de mes collègues perçoivent la technologie comme un obstacle ou même un ennemi, non sans raison. En effet, l’informatique amène son lot de bugs et de frais, tandis que les géants du web menacent de voler notre place!

Je suis d’avis que l’adversité offre toujours une opportunité de se démarquer. Ainsi, je suis déterminé, et je dirais même obsédé, à rendre ma pharmacie plus apte à répondre aux attentes de notre clientèle.

Écoutez-moi bien, puis pesez sur STOP!

Le projet qui m’anime présentement est celui de conseils par vidéo. Loin de moi l’idée de ne plus parler aux clients; laissez-moi vous expliquer.

Lorsque je remet un médicament, mes consultations sont divisées en 2 segments distincts:

1- Des conseils généraux (ex: mode d’emploi d’une pompe, effets secondaires, conseils non-pharmacologiques);

2- Des conseils personnalisés (interactions à surveiller, moments de prises adaptés, avertissements spécifiques à la situation du patient).

Comme bien des gens, j’aimerais garder mon travail, donc ne pas être remplacé par un robot avec intelligence artificielle! Alors, je tente de consacrer le plus de temps pour les conseils personnalisés! C’est là où je peux me distinguer et faire le plus de bien à mes clients.

Ainsi, j’ai commencé à produire des vidéos, disponibles sur YouTube, qui fournissent des conseils généraux. Lors de mes consultations, je peux donc passer moins de temps à répéter des informations de base (que la nouvelle génération peut Googler en un instant de toute façon), et passer plus de temps à écouter, détecter les problèmes et personnaliser les informations pour chacun.

Des conseils par TEXTOS

Mes clients reçoivent ces vidéos instantannément par texto, en réponse à un mot-clé qui leur est remis en pharmacie. Deux jours plus tard, un système de suivi automatique par texto est déployé, afin de capter les cas problèmes (antibiotique inefficace après 2 jours, effets indésirables fréquents, etc..).

Je vous invite à consulter la page de VIDÉOS de mon site afin de visionner ces premiers courts-métrages! D’autres suivront assurément.

À votre avis, devrait-on donner plus de place à ce type de technologie dans le système de santé? 

A propos de Maxime B.-Roy 36 Articles
Pharmacien et passionné de santé, psychologie, alimentation et techno! Je me plais à y trouver un fil conducteur!

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.